François Calay

Odilon Calay et la sténographie

CALAY OdilonMon grand-père paternel, Odilon Calay (1873-1960), fut célèbre à son époque.
Il était professeur de sténographie à l'Université de Liège.

Que s'est-il passé ?

En dehors de ses activités d'industriel (à Liège et à Bruxelles), il fut l'inventeur d'une méthode de sténographie, basée sur le développement de l'alphabet sténographique 'Aimé Paris'.

La sténographie (en grec - stenos : resseré, et grapho : j'écris) consiste à écrire aussi vite que l'on parle. C'est un système d'écriture basé sur un ensemble de signes phonétiques.
Elle fut utilisée sous différentes formes, depuis des siècles (même chez les Egyptiens, les Romains, etc.) jusque dans les années 1970 par les secrétaires ou par toutes personnes à qui l'on dictait des textes.
Puis, progressivement, elle fut remplacée par les enregistreurs, dictaphones, ..., et disparut progressivement.

Ce qui fut le génie inventif d'Odilon Calay dans la sténographie, c'est son système d'abréviations. Il a apporté 32 modifications d'écriture permettant d'accélérer la méthode Aimé Paris, qui était déjà la plus performante de l'époque.
La sténographie de méthode Calay permettait une écriture normale de 120 à 130 mots par minute. Certaines personnes, lors de championnats de sténographie, arrivaient à 140 mots par minute, et le record absolu fut de 180 mots par minute, ce qui constitue, en fait, un record du monde !

Mon grand-père Odilon, pour sa méthode de sténographie, a obtenu un Diplôme de Médaille d'Argent à l'exposition internationale et universelle de Gand en 1913.
Puis un Diplôme de Médaille d'Or à l'exposition internationale de sténographique de Bruxelles en 1927.
Et enfin un Diplôme d'Honneur à l'exposition internationale de Liège en 1930.

Sa méthode de sténographie a été largement enseignée en Belgique, puisqu'elle était recommandée par le gouvernement comme sténographie officielle dans les établissements d'enseignement.

Comme beaucoup de patriotes de cette époque, il fut couronné Chevalier de l'Ordre de Léopold, Croix Civique de 1re classe, Titulaire de la Médaille Civique 1914-1918, etc.
Il a même failli être gratifié d'un anoblissement (on aurait pu s'appeler Calay de Magery).


Si vous désirez écouter l'émission radio qui lui a été consacrée à la RTBF dans le cadre de "Mon grand père ce héros", veuillez cliquer sur le lien suivant :

http://www.calay.be/odilon/odilon.mp3


Si vous désirez voir l'émission de télévision qui lui a été consacrée à la RTBF dans le cadre de "Au quotidien ", veuillez cliquer sur le lien suivant :

http://www.calay.be/odilon/odilon.wmv


--------------------------
Voici un fragment de la préface de la cinquième édition de son cours, écrite en 1919, qui justifie son choix de développer la méthode Aimé Paris à cause de ses meilleures performances :

Avant 1898, la sténographie Duploy é était enseignée au Cercle Polyglotte et, après douze mois de cours, quatre élèves arguaient à grand'peine à faire 80 mots à la minute. En 1898, les systèmes Aimé Paris et Prévost y furent introduits concurremment en remplacement de la sténographie citée ci-dessus.
Il fut décidé qu'après une expérience de 2 ans, le système reconnu le meilleur serait uniquement enseigné et que le concours porterait sur une vitesse de 100 mots à la minute pendant. 3 minutes successives. Il est à remarquer qu'à la section des Dames, le système Pévost était seul enseigné et que son nombre d'élèves était le double de ceux de la méthode Aimé Paris..
A fin juin 1899 (après huit mois de cours), 3 élèves sur quatre suivant ce dernier enseignement sont diplômés. Le système Prévost n'en présentait aucun. En juin 1900, 3 encore des élèves Aimé Paris sur 4 réussissent l'examen ; la sténographie Prévost en présentait 4 également, dont deux dames, mais un seul de ces quatre réussit. Les examens étaient présidés par feu Servais Demarteau, chef du service sténographique de la Chambre et praticien d'un système personnel basé sur l'alphabet Duployé.
L'expérience était concluante : la Commission du Cercle Polyglotte supprima les cours Prévost et elle ne maintint que les cours Aimé Paris.
Liège, Avril 1919
Odilon Calay

--------------------------

Actuellement, dans ma famille proche, ma soeur aînée ainsi que quelques cousines germaines connaissent encore parfaitement la sténographie.
Mais j'en ai aussi étudié les fondements, d'autant plus qu'elle fait largement partie du patrimoine familial et que c'est bien pratique à utiliser (vitesse, confidentialité, etc).

Voici un exemple de sténographie Calay :

sténographie CALAY

Si vous désirez télécharger le cours de sténographie d'Odilon Calay, 320 pages, édition 1933, veuillez verser la somme de 5 € par Paypal en cliquant sur le bouton ci-dessous :

TELECHARGEMENT METHODE DE STENO CALAY

Vous recevrez en retour par mail le lien de téléchargement du livre sous forme d'un fichier pdf zippé de 174 Mb.

Cette somme de 5 euros est une participation à la caisse généalogique familiale.
Durant plusieurs années, j'ai envoyé ce lien avant d'avoir le paiement, moins d'une personne sur trois l'honorait, il a donc fallu inverser le système.

Tous droits réservés - © F. CALAY 2004 - 2017 - compteur statistique :