François Calay

Une reconstruction possible ?

Jamais je n'aurais pensé qu'un jour je serais amené à écrire une telle page. Revenez d'ici une quinzaine de jours, elle sera achevée.

---------------------------------------------------

Dès 1982, des études russes et américaines ont évoqué les conséquences de frappes nucléaires : en plus de la radioactivité élevée et les dégâts des explosions, l'humanité a bien plus à craindre d'un hiver atomique, appelé "hiver nucléaire",

En effet, les incendies colossaux et incontrôlables générés par les bombes enverraient dans l'atmosphère des millions de tonnes de suie.
En moins de 50 jours, toute la planète serait affectée par les cendres et les rayons du soleil en partie filtrés.
Résultat : la température planétaire baisserait de 1,25 °C au cours des trois premières années, les précipitations mondiales diminueraient de 10 % dans les deux à quatre ans suivant l'événement, et les gelées seraient plus fréquentes.
La photosynthèse étant plus faible, l'agriculture serait alors dûrement affectée.

Comment se nourrir pendant l'hiver nucléaire ?

David Denkenberger, le président de l’ONG Alliance to Feed the Earth in Disasters (ALLFED), a listé les produits alimentaires que nous pourrions encore consommer après une guerre nucléaire planétaire.

Ce sont les champignons et les algues qui seraient les moins touchés par les conséquences d’une explosion nucléaire.
"L'algue est une vraiment bonne source de nourriture dans un scénario comme cela parce qu'elle peut pousser avec une lumière très faible. Elle croît également très rapidement. Lors d’un hiver nucléaire, la terre refroidira plus vite que les océans, donc les océans resteront un petit peu plus chauds. L'algue peut tolérer des températures relativement basses", précise le scientifique.

Pour nourrir l’humanité lors d'un hiver nucléaire, Denkenberger estime que le monde aura besoin d'environ 1,6 milliard de tonnes de nourriture sèche par an. Les humains pourraient cultiver potentiellement cette quantité d'algue en trois à six mois..

 


Tous droits réservés - © F. CALAY 2004-2022 - compteur statistique :