François Calay

La cloche qui chante…

"La cloche qui chante a passé par le feu"

clocheC'était un petit tableau en bois verni, comme ces petits dictons qui ornent les maisons avec des conseils à vivre si l'on cherche le bonheur.

Il était accroché au mur de la chambre d'une de mes soeurs lorsque j'avais huit ans.
Pourquoi ai-je dû passer et repasser devant ce petit tableau et être aussi fasciné par lui ?

Un jour j'ai compris sa signification. Enfin ... j'ai compris une part de ce qu'il y avait à comprendre, probablement.

Pour moi, cela signifie que pour pouvoir rayonner, pour connaître et diffuser le chant du coeur et de l'âme, il faut avoir souffert.

Comme la cloche que le feu permet de couler dans son moule, je suis passé dans la fournaise.

Est-ce pour cela que je suis capable de laisser s'épanouir le chant de mon âme ?
Certains jours sans doute. D'autres pas.

Bonheur, sérénité, patience, amour ... mais aussi honte, culpabilité, jalousie, empressement ...

 

----------------------------------------------------------

« Le feu est un mauvais maître, mais un bon serviteur »
Proverbe Finlandais

Tous droits réservés - © F. CALAY 2004-2017 - compteur statistique :