François Calay

Et toi, médecin, qui es-tu ?

La science pure s'est améliorée. C'est un fait incontestable. Les praticiens, pour leur part, ont dû se spécialiser à l'extrême, de manière à pouvoir comprendre et approfondir la petite portion très spécialisée de ce qu'ils font.

Mais hélas .... ce phénomène fait perdre totalement le sens de l'ensemble sur lequel on travaille.

Alors, prenons le cas en médecine :
L'orteil droit ne fonctionnant pas comme l'orteil gauche, il faudra bientôt un spécialiste pour chaque côté !

Le système très réduit que chacun étudie est limité au potentiel intellectuel du 'spécialiste' concerné.
Hélas, plus on se spécialise dans un domaine précis, moins on se rend compte qu'il fait partie d'un 'tout' bien plus large, et on en perd même parfois totalement conscience !

C'est ainsi qu'un grand hôpital actuel propose par exemple au minimum les services suivants : hopital

Anatomie pathologique
Anesthésie-Réanimation
Biologie clinique
Cardiologie
Centre d'étude des troubles de l'éveil et du sommeil
Centre de cathéterisme cardiaque
Centre de jour interdisciplinaire pour les troubles de la mémoire de la personne âgée
Centre de l'obésité
Centre de l'obésité pour enfants et adolescents
Centre de la douleur
Centre de médecine sportive et de traumatologie du sport
Centre de référence SIDA
Centre de ressources autisme
Centre de revalidation cardiaque
Centre de santé de l'adolescent
Centre de stimulation cardiaque
Centre des brûlés
Centre interdisciplinaire de la ménopause et de l'andropause
Chimie médicale
Chirurgie abdominale
Chirurgie abdominale, sénologique, endocrine et de transplantation
Chirurgie cardiovasculaire et thoracique
Chirurgie de l'appareil locomoteur
Chirurgie de la main
Chirurgie générale
Chirurgie maxillo-faciale et plastique
Chirurgie oro-faciale et esthétique
Chirurgie pédiatrique
Clinique de médecine des voyageurs
Dentisterie
Dermatologie
Dermatopathologie
Diabétologie, nutrition, maladies métaboliques
Direction médicale
Endocrinologie
Endocrinologie pédiatrique et médecine de l'adolescent
Gastro-entérologie-hépatologie
Génétique
Gériatrie
Gynécologie-obstétrique
Gynécologie
Gynécologie, sénologie, obstétrique
Hématologie clinique
Hématologie et Immuno-hématologie
Imagerie médicale
Maladies infectieuses et médecine interne générale
Médecine de l'appareil locomoteur
Médecine du travail
Médecine nucléaire
Médecine physique : voir médecine de l'appareil locomoteur
Microbiologie médicale
Néonatologie
Néphrologie
Neurochirurgie
Neurologie
Oncologie médicale
Ophtalmologie
ORL
Orthopédie : voir chirurgie de l'appareil locomoteur
Pédiatrie
Pédiatrie
Pharmacologie clinique
Pneumologie
Psychiatrie et psychologie médicale
Radiothérapie
Rhumatologie
Sénologie
Soins intensifs
Soins intensifs médicaux
Thérapie cellulaire et génique
Toxicologie clinique, médico-légale, de l'environnement et en entreprise
Urgences

Comment fait-on pour prendre le 'bon' rendez-vous ?

Qui assure la cohésion du tout ?

Qui analyse l'ensemble des données pour prendre la décision finale ? Une équipe pluridisciplinaire, en réflexion avec le malade ? Non, ... je rêve ...

La décision est laissée au médecin-traitant, qui, suite à un rapport qu'il survole, s'il le reçoit, et dont il ne lit que les conclusions, rédigera en vitesse une ordonnance influencée par le dernier représentant de la firme pharmaceutique rencontrée. Quell stress !

Il est possible que je me trompe, mais c'est ce que j'ai rencontré jusqu'ici (janvier 2009).
Si quelqu'hôpital travaille différemment, je suis prêt à corriger illico la caricature décrite ci-dessus ...

Tous droits réservés - © F. CALAY 2004-2017 - compteur statistique :