François Calay

L'idéologie, fuite du réel ?

Lors d'un voyage à Pskov ...idéologie

En février 2020, j'ai passé quelques jours à Pskov.
Ce qui m'a frappé, c'est l'état général de la ville et le niveau de vie de la population. A moins d'une sérieuse motivation, je ne pourrais pas vivre quotidiennement dans ces conditions.

Cela m'a posé question : je pense que pour pouvoir supporter un tel contexte de vie, il faut
- d'une part ne rien avoir connu d'autre,
- d'autre part avoir de sérieux rêves ou croyances auxquels s'accrocher.

Rêve ... réalité ... idéologie

"S'accrocher à un rêve", j'appelle cela l' IDEOLOGIE.
J'aime cette définition-ci : "L'idéologie est un système de pensée cohérent avec lui-même mais non avec la réalité."

Faut-il que, moi aussi, je m'accroche à de beaux rêves idéologiques ... pour ne pas voir ma réalité, la misère de ma vie quotidienne ?

Les grands rêves idéologiquesidéologie

Durant mes quelques jours à Pskov, j'ai essayé d'observer en rue les éléments reflétant l'idéologique.
J'ai constaté que les mémoriaux, monuments, palais et églises sont extrêmement bien restaurés et entretenus.
Je me rends donc compte de leur importance pour les autochtones, et par là j'essaie de voir en quoi cela me parle ...

Conclusion :
Je constate toute l'attention que l'on porte à la grandeur d'un autre que soi.
Dans ma petitesse et ma pauvreté, je peux rêver de la grandeur de mon pays, de guerres gagnées, d'un Dieu bienveillant, voire d'un pilote de Formule 1, ...
En attendant, moi je ne suis rien, mais ça n'a pas d'importance.

Et cela irait jusque là :
Mon rôle inconscient serait d'apporter un soutien à l'idéologie, de façon à ce que tous ensemble, nous rêvions d'un passé et d'un avenir meilleur, tout en passant à côté de nos vies ? Quelle horreur !

Pourquoi ? A quoi sert l'idéologie ?idéologie

L'idéologie, c'est ce qui permet de fuir le réel, de ne pas voir la réalité.
C'est ce qui permet de s'imaginer une "grandeur", même quand on vit dans la misère ou la terreur.
Si on supprime l'idéologie, on ouvre les yeux et constate un désastre ... dès lors, l'idéologie protège l'individu ou la collectivité, en les berçant de rêve. Mais le côté négatif de la chose, c'est qu'aussi longtemps que cela dure, les gens ne voient pas leur réalité, et donc ne vont pas y réagir. La roue de la misère tourne ...

Réagir, est-ce possible ?

Si on observe l'histoire, on constate par exemple qu'en 1917, la Russie a connu un changement apparemment radical : l'idéologie Tsarienne a été renversée par l'idéologie Léninienne. Cela n'a sans doute pas changé grand-chose, sinon que le peuple fut bercé d'un rêve différent.

Je ne suis pas sûr qu'il soit possible de sortir de la spirale idéologique. Il est probablement trop difficile de vivre sans s'attacher à une idéologie, quelle qu'elle soit.
Il faudrait être très courageux, solide, volontaire, pour oser regarder, objectivement, en face, sa vie et sa mort sans tomber dans la dépression ou le nihilisme. Certains philosophes comme Nietzsche s'y sont probablement aventurés.

Et dans les couples ?idéologie

La misère dans couple peut être affective, et l'idéologie peut compenser le manque. Certains s'y complaisent. C'est une aide à la survie.
Chez d'autres, l'idéologie peut se trouver entre les conjoints, et les séparer. On les voit dès lors expérimenter la révolution russe, et certains passent de la Tsarette à la petite Lenia.

... pas facile, la vie sans idéologie ;)

-------------------

"L'idéologie, c'est ce qui pense à votre place."
J-F Revel

Tous droits réservés - © F. CALAY 2004-2020 - compteur statistique :